#eucocovitoria19 #SaharaLibre #PolisarioVencera

ATELIERS

RESSOURCES NATURELLES

CONSOLIDATION DE L’ETAT SAHRAOUIE

Signaler le pillage continu des ressources naturelles sahraouies par les sociétés européennes malgré les trois décisions de la Cour de Justice de l’Union Européenne et soutenir le Front Polisario dans ses efforts pour poursuivre les entreprises responsables de ce pillage. S’engager à entamer des procédures judiciaires contre les entreprises européennes opérant au Sahara Occidental en complicité avec les autorités marocaines pour inclure le Sahara Occidental dans le champ des accords commerciaux entre l’UE et le Maroc.

La consolidation de l’État sahraoui a pour objectif essentiel de contribuer à la résistance dans les camps de réfugiés sahraouis et au développement des territoires libérés, en soutenant les initiatives liées à l’alimentation, à l’éducation, à la santé, à la promotion de la femme et à sa participation politique, à la participation démocratique, à la nécessité du financement des services publics, à l’emploi des jeunes, au développement des territoires libérés, au fonctionnement des services publics, aux activités culturelles et sportives, au développement économique et au développement des activités et services de production, et le soutien à la lutte dans les territoires occupés.

DROITS HUMAINS

POLITIQUE ET INFORMATION

Signalez les violations permanentes des droits humains dans le Sahara occupé et à une justice politisée condamnant les militants sahraouis à de très longues peines de prison pour avoir défendu leur droit à l’autodétermination.
Demander au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme de rendre visite aux territoires occupés et de rencontrer des prisonniers politiques et des militants dans le territoire occupé par le Maroc et que la MINURSO ait pour mandat de surveiller et de protéger les droits humains en Sahara occidental pour empêcher la violation systématique des droits sociaux, économiques et culturels par l’occupant marocain depuis 1975. En outre, de nombreux observateurs internationaux ont été expulsés des territoires occupés par les autorités marocaines. Ces événements devraient être soulignés afin de metter en lumière les violations des droits humains dans les territoires occupés.
Reconnaître la gestion politique et sociale des camps de réfugiés sahraouis par le Front Polisario. Plus de 173000 réfugiés vivent dans des conditions extrêmes, aggravées par le réchauffement de la planète et la réduction de l’aide humanitaire.

Fermer le menu